Spotify s’apprête a lancer son propre service de podcast. Preuve en est que ce format, loin d’avoir toujours fait l’unanimité, est en passe de devenir un axe stratégique pour les marques. Il y a quelques années, personne n’aurait misé sur lui. On le disait à l’article de la mort, incapable de toucher plus que le cercle d’initiés portant un regard curieux sur cette nouveauté des années 2000. Mais le temps a donné tort à ceux qui se lamentaient sur la fin prématurée de ce format numérique inventé par Apple. Aujourd’hui, son succès n’est pas près de se démentir auprès des particuliers amenant certaines marques à s’intéresser à ce média pas comme les autres.

 

Podcast : slow technology

 

Le podcast ne s’est pas fait en un jour. Sa renommée est le résultat d’un long processus de maturation. Lancé peut-être trop tôt, il n’a fait son chemin vers l’utilisateur qu’en traversant des kilomètres de déserts d’intérêt. Après des années de galère, il fait aujourd’hui partie des canaux de diffusion en vue. Le podcast est, en quelque sorte, la version slow de l’invention numérique qui n’aurait pas respecté le temps immédiat propre au web. Il est le contraire d’Instagram, de Snapchat, de l’attention court-termiste et de la culture du zappe. Il est le média sur lequel on s’arrête.

 

Pour lire la suite c’est par ici : Podcast, les marques à l’oreille des conso