« Lorsque la communication commerciale des marques atteint ses limites, les entreprises ne doivent pas oublier qu’une démarche de générosité et d’altruisme peut les aider à marquer les esprits.

 
Fortifier une relation de confiance n’a pas de prix. Quand la communication commerciale atteint ses limites et perd de son efficacité à cause de son mode répétitif et lassant, une autre forme de communication peut venir en complément pour créer une parenthèse de plaisir, qui change la perception de marque et peut avoir des effets étonnamment plus productifs. C’est le cas de la communication généreuse, au cœur d’une démarche altruiste, plus réceptive, et qui porte une attention particulière, créée de la conversation et des affinités. Elle implique de l’authenticité et établit une relation de qualité, basée sur la confiance et la sincérité. Elle sollicite l’intelligence collective permettant de partager, via la connaissance, l’histoire de chacun, une vision et des intérêts communs.
 

Suggérer, pas imposer

En complément de la communication habituelle, inscrite dans la lignée du discours de la marque et dans l’efficacité commerciale, la communication généreuse va plus loin en s’ouvrant aux hommes et à la société. »

 
> Le reste de la tribune est à retrouver sur le site Stratégies
 
> Suivez le lien, on vous parle encore plus de générosité