Comment communiquer lorsque l’on fait partie de ces secteurs dont la déontologie interdit la pub ? En misant sur la puissance de son identité de marque. Démonstration avec le cabinet d’avocats Fidal et son agence Curius, qui nous révèlent dans une interview croisée les tenants et les aboutissants d’une refonte globale d’identité de marque.

 

Communiquer pour mieux régner. D’accord mais tout dépend de qui on est. Différentes dispositions juridiques énoncent en effet l’interdiction pour certains secteurs d’activité d’avoir recours à la publicité de manière globale ou modérée. Ainsi, médecins,  cigarettiers, cinéma, édition et cabinets d’avocats… se retrouvent contraints d’adapter leurs prises de paroles. En France, la communication autour de la profession d’avocat est désormais légale, mais bien évidemment sous couvert d’une lourde législation aux mille et une contraintes, et d’une validation finale du Conseil de l’Ordre. Alors pour attirer l’attention sur leur particularité et faire bande à part avec la concurrence sans tabler sur le bon vieux bouche-à-oreille, leur identité de marque compte.

 

>Pour lire l’article, rendez-vous sur Influencia